APPEL 16 OCTOBRE FEDERATION CGT DES COMMERCIAUX

Les attendus de la politique d’austérité déployée par Hollande et Vals, sous l’égide du pacte de responsabilité, reposent sur un leurre : en échange de somptueux cadeaux financiers, le patronat s’engagerait à la création d’emplois !

Cette supercherie est d’ores et déjà démasquée puisqu’il est avéré que cet argent public déversé une nouvelle fois aux pieds du MEDEF ne sert d’aucune manière à l’investissement mais quasi exclusivement à augmenter les dividendes versés aux actionnaires.
Personne ne saurait s’en étonner et sûrement pas les instigateurs de cette politique. A-t-on vu une seule fois dans l’histoire affairiste, actionnaires et grands patrons faire de l’argent public autre chose qu’un moyen d’augmenter leurs fortunes et leurs privilèges au détriment de l’intérêt général ?

Les a-t-on vus de plein gré assumer leurs responsabilités sociales, eux qui ne rêvent que de baisse du coût du travail et de mise en pièces de tous les acquis sociaux ?

Et a-t-on fait une seule fois le bilan concret de ce gigantesque gaspillage ?

Les désirs patronaux sont devenus des ordres pour un pouvoir dont les dernières décisions attaquent frontalement la politique familiale, élément essentiel
de notre système de protection sociale.
La profession n’en peut plus, et beaucoup de collègues commerciaux subissent les désastres de cette politique d’austérité.
Plus que jamais la bonne réponse réside dans l’engagement de chacune et chacun dans l’action collective et revendicative, dans une démarche de solidarité du monde du travail pour faire entendre nos attentes et valoir nos revendications.
Le 16 octobre prochain, en amont de l’examen du projet de loi de financement de la
Sécurité sociale 2015 (PLFSS) par l’Assemblée nationale, la CGT a pris l’initiative d’une
journée interprofessionnelle d’action.
Contre les politiques d’austérité et la liquidation des services publics ;

Pour le retrait du pacte de responsabilité et l’arrêt de la démarche stratégique ;

Pour le développement d’une protection sociale couvrant tous les besoins;

Pour l’arrêt des suppressions des emplois;

Pour la création des emplois nécessaires au bon fonctionnement des services et à de bonnes conditions de vie au travail.
Notre Fédération appelle tous les commerciaux à participer aux initiatives interprofessionnelles locales prises dans les départements (rassemblements et manifestations).

L’indemnité de clientèle est versée au VRP dont le contrat est résilié à la suite de circonstances indépendantes de sa volonté. Elle représente la part qui lui revient personnellement dans l’importance en nombre et en valeur de la clientèle apportée, … Lire la suite

Qui douterait encore que le Medef fait de la politique ? Qui peut imaginer qu’il ne se rêve pas en faiseur de rois ? L’offensive actuelle menée par Pierre Gattaz et ses amis autour du « ras le bol fiscal » et contre le Code du travail n’a d’autre ambition que de peser sur un gouvernement qui hélas lui prête trop facilement et trop docilement l’oreille. En invitant à leur réunion de Lyon les représentants des Tondus, un mouvement d’employeurs qui ont décidé de ne plus payer leurs charges patronales, le Medef et la CGPME font-ils le choix d’en appeler à la désobéissance et au sabotage de la protection sociale ? Voilà qui n’est pas très moderne, et pas non plus très honorable. Lire la suite

L’instauration d’un timbre fiscal de 35 €, décidée par le Gouvernement en 2011 et applicable depuis octobre 2011, pour toutes instances introduites devant les juridictions civiles, sociales, administratives et prud’homales, remet en cause l’accès au juge pour des milliers de salariés. Lire la suite